Vos questions sont entre de bonnes mains

Guides, modèles de letttre, fiches pratiques... On vous laisse la carte. Faites votre choix !

Lambris mural

Partager
Envoyer par email

Le lambris est un revêtement pouvant être utilisé à différentes fins pour la maison :

Trouvez un spécialiste du lambris dans votre région

Lambris mural : effet déco pour toutes les pièces

Le lambris est majoritairement utilisé sur les murs pour ses qualités isolante et décorative.

Le lambris mural trouve naturellement sa place dans toutes les pièces : pièces d'eau, cage d'escalier, chambres ou salon.

Les lames de lambris sont vendues dans une multitude :

  • de dimensions : longueur (2 m à 4 m), largeur (à partir de 7 cm) et épaisseur (à partir de 7 mm),
  • d'essences : hêtre, érable, chêne, etc.,
  • de finitions : naturel, ciré, peint, vernis ou lasuré.

Attention cependant de ne pas abuser du lambris :

  • il est conseillé de ne pas revêtir une pièce entière de lames de lambris, cela a tendance à écraser ses volumes,
  • on conseille plutôt d'utiliser le lambris sur un ou deux murs, voire sur une partie du mur.

Deux types de pose pour le lambris mural

La pose du lambris mural est simple, d'où sa présence si fréquente sur les murs de nos maisons.

Il existe deux types de pose :

  • pose directe ou collée : les lames de lambris sont collées directement sur le support,
  • pose sur ossature : les lames de lambris sont fixées sur une ossature en bois avec éventuellement la pose d'un isolant entre le support et les lames, si le mur est extérieur.

Pose collée : pas conseillée pour le lambris mural

Si vous optez pour la pose collée, vous devez vous assurer que votre support est :

  • rigoureusement plan : sous l'effet d'une légère contrainte pour corriger un défaut de planéité, la lame se déforme sans difficulté, mais le rendu final 'est pas satisfaisant,
  • non friable : sinon les lames se décolleront avec le temps,
  • sain et sec : pour une bonne adhérence des lames, mais aussi pour que l'assemblage ne pâtisse pas d'une absence totale de circulation d'air entre le mur et le lambris.

Avec ce type de pose, seul l'aspect décoratif est recherché : il n'y a pas d'isolation possible par exemple.

Lambris mural : les avantages de la pose sur ossature

La mise en œuvre d'une ossature ne présente aucune difficulté pour un bon bricoleur averti.

Ce type de pose présente de nombreux avantages :

  • pose simple et rapide : les lames sont clouées sur des tasseaux de bois (pas de colle),
  • isolation : permet d'intercaler un matériau isolant entre le support et les lames,
  • aération : permet de ménager une circulation d'air conséquente entre le support et les lames afin d'éviter l'humidité,
  • bonne durée de vie : solidité et résistance aux chocs.

Lambris mural : B.A-BA de la pose sur ossature

Pour une bonne mise en œuvre du lambris mural, voici quelques conseils.

Mise en oeuvre standard du lambris mural sur ossature

L'ossature faite de tasseaux de bois doit être plane et posséder suivant le cas une verticalité parfaite :

  • à contrôler avec précision à l'aide d'un fil à plomb,
  • si le support à l'emplacement des tasseaux présente des bosses, creusez éventuellement le bois du tasseau pour ajuster,
  • si le support n'est pas plan, utilisez des petites cales entre le tasseau et le mur, pour rattraper les écarts.

Les tasseaux doivent être perpendiculaires au sens de pose des lames :

  • pour des tasseaux horizontaux : les poser en quinconce pour que l'air circule aisément du bas vers le haut,
  • le premier et le dernier tasseau doivent être posés à environ 5 cm du sol et du plafond et de tout autre bord du pan de mur,
  • l'entre-axe de ces tasseaux doit être compris entre 40 à 60 cm : les tasseaux sont fixés au support porteur, avec vis et chevilles.

Bon à savoir : L'ossature doit contourner les ouvertures s'il y en a. Des tasseaux supplémentaires seront posés autour des portes et des fenêtres.

Lambris mural : si l'ossature accueille un isolant

Si le lambris mural doit abriter un isolant thermique et/ou phonique :

  • les tasseaux constituant l'ossature doivent posséder une hauteur adaptée, afin de ménager entre l'isolant et les lames une circulation d'air suffisante : comptez 5 cm, l'apparition d'humidité sera ainsi évitée,
  • l'entre-axe de ces tasseaux est de 40 à 60 cm : ils sont fixés au support porteur avec vis et chevilles,
  • au moment de l'installation de l'isolant, on peut le maintenir avec une ficelle pour faciliter sa mise en place et pour éviter son glissement dans le temps.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
olivier grieu

conseil en ingénierie et expertise construction | synergiebatiment@gmail.com

Expert

yves vallee

retraité | sans

Nouvel expert

cle r.

maison ossature bois, charpente, isolation... | anh

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.